Déposer incognito des copies du roman Les Misérables de Victor Hugo aux portes des casernes ou des centres de recrutement de l’Armée (dans l’espoir que les soldats les emportent avec eux) *

Steve Giasson. Performance invisible n° 65 (Déposer incognito des copies du roman Les Misérables de Victor Hugo aux portes des casernes ou des centres de recrutement de l’Armée (dans l’espoir que les soldats les emportent avec eux).) Performeur : Steve Giasson. Crédit photographique : Martin Vinette. 16 décembre 2015.
 

Steve Giasson. Performance invisible n° 65 (Déposer incognito des copies du roman Les Misérables de Victor Hugo aux portes des casernes ou des centres de recrutement de l’Armée (dans l’espoir que les soldats les emportent avec eux).) Performeur : Steve Giasson. Crédit photographique : Martin Vinette. 16 décembre 2015.

 

Steve Giasson. Performance invisible n° 65 (Déposer incognito des copies du roman Les Misérables de Victor Hugo aux portes des casernes ou des centres de recrutement de l’Armée (dans l’espoir que les soldats les emportent avec eux).) Performeur : Steve Giasson. Crédit photographique : Steve Giasson. 16 décembre 2015.

Steve Giasson. Performance invisible n° 65 (Déposer incognito des copies du roman Les Misérables de Victor Hugo aux portes des casernes ou des centres de recrutement de l’Armée (dans l’espoir que les soldats les emportent avec eux).) Performeur : Steve Giasson. Crédit photographique : Steve Giasson. 16 décembre 2015.


(Commémorer un fait divers passé apparemment dérisoire : Pendant la guerre de Sécession américaine tous les officiers de l'armée confédérée auraient reçu des exemplaires du livre de Victor Hugo Les Misérables, qu’ils devaient apparemment conserver sur eux en tout temps.)